Statium Blog
[  Christophe Masutti  ]
   

# Libres propos

Loi sécurité globale : analyse

☙  Posté le 01-02-2021

La proposition de loi « Sécurité globale » fut déposée en octobre 2020 par deux députés du mouvement La République en Marche, Alice Thourot et Jean-Michel Fauvergue. Elle fut adoptée le 24 novembre 2020 par l’Assemblée Nationale. Le texte tout entier relève d’une volonté d’appliquer une idéologie extrêmiste et sécuritaire, opposée aux libertés comme aux principes fondamentaux de la justice. Cette idéologie conçoit le citoyen comme une menace et redéfini la démocratie dans ce que permet ou ne permet pas le pouvoir de la technopolice.

Dans un élan qui s’accentue de plus en plus depuis 2010, les Régions de France distribuent en masse des ordinateurs portables à tous les lycéens. « Lycée 4.0 » dans la Région Grand Est, « Lordi en Occitanie », « virage numérique » des lycées en Île de France, etc. Tout cela vient s’ajouter à la longue liste de projets plus ou moins aboutis des instances territoriales qui distribuent tablettes et ordinateurs portables avec une efficacité pédagogique fort discutable.

(Préambule) Cette tentative de synthèse est avant tout un document martyr. J’essaie de saisir les discours empreints de déterminisme technologique au long de la révolution informatique. Ces discours valident un certain ordre économique et envisagent la production et l’innovation comme des conditions qui s’imposent à la société. Les dispositifs technologiques sont-ils uniquement des dispositifs de pouvoir ? impliquent-ils des représentations différentes du rapport entre technique et société ? Un peu des deux sans doute.