Affaires privées : les coulisses

À la suite d’un échange sur une plateforme de microblogage, j’ai promis de décrire ma méthode de production de manu-(tapu)scrit en vue de l’édition d’un livre. Ce billet vise à montrer à quel point les formats ouverts sont importants dans un processus d’écriture. Il témoigne de mes préférences et n’est en aucun cas une méthode universelle. Cependant j’ose espérer qu’il puisse donner quelques pistes profitables à tous !

Revue articles et communications autour de Stop-Covid

Afin de garder une trace (!) des débats qui enflamèrent l’opinion publique lors de la crise sanitaire du printemps 2020, voici une revue partielle d’articles parus dans la presse et quelques communications officielles autour de l’application Stop-Covid, entre discours réalistes et solutionnisme technologique (cette liste est mise à jour régulièrement, autant que possible).

Prophètes et technologistes à l’ère de la suspicion généralisée

Ha ! Le sacro-saint « révélateur ». À écouter et lire les médias, la pandémie Covid-19 que nous traversons aujourd’hui est censée « révéler » quelque chose, un message, un état d’esprit, l’avènement d’une prophétie. Et on voit proliférer les experts toutologues, devins des temps modernes, avatars des prédicateurs de l’An Mille, les charlatans de fin du monde. Je voudrais partager ici quelques réflexions au sujet des discours actuels sur la surveillance en situation de crise sanitaire.

Culture de la surveillance : résistances
« Lutte pour les libertés numériques », « droits et libertés sur Internet », liberté, liberté, j’écris ton nom… Sauf qu’il n’a jamais été autant question de liberté dans le monde numérique sans qu’elle finisse invariablement à se retrouver comme réduite à une simple revendication d’auto-détermination individuelle. Nous revendiquons un « droit à la connexion », nous exigeons de pouvoir rester maîtres des données que nous transmettons (et nous ne le sommes pas).